MFR Baulon
Expérience, Parcours, Orientation, Témoignages, Réussite, Alternance

Actualités

Après un bac pro Services aux Personnes, comment devenir AMP ...
Réussir son orientation avec un bac pro Services aux Personnes et trouver sa voie professionnelle en tant qu'AMP est le récit de témoignage d'une ancienne élève en poste. Une vraie réussite

Après mon bac pro Services aux Personnes, devenir AMP ...


Après avoir terminé le collège, j'ai décidé de m'orienter vers le milieu professionnel du Service à la Personne. Réussir à mélanger stages et cours durant mon bac pro à la Mfr de Baulon m'a aidé à confirmer mon projet professionnel : devenir AMP.

Les avantages de l'alternance ...


En m’inscrivant à la Maison Familiale Rurale de Baulon, j’ai voulu réaliser davantage de stages et de pratiques pour sortir des salles de cours et aller sur le terrain. Mon objectif était d’apprendre un métier que j’avais choisi et qui me correspondait. C’est pour cela que je me suis dirigée vers l’alternance et le bac pro Services aux Personnes.


Les raisons de mon succès ...


Être dans des classes réduites, avoir des professeurs à l’écoute, réaliser des stages dans diverses structures pendant les deux années de mon bac pro SMR (équivalent du Bac Pro Services aux Personnes et aux Territoires actuel), les contrôles continus me permettaient d’être moins angoissée et d’améliorer mon niveau en culture générale et d’acquérir des connaissances pratiques et professionnelles.


La préparation de mon projet professionnel ...


J’ai voulu aussi avoir un bagage plus important pour me donner toutes les chances d’y arriver. C’est pour cela que j’ai passé mon BAFA, mon CAP petite enfance et mon bac pro Service à la Personne. Préparer et obtenir ces 2 diplômes m’ont aidé dans mon cursus scolaire car me fixer des objectifs et les concrétiser m’ont permis de donner davantage de sens à ma formation et ainsi commencer à construire mon projet professionnel.

 

 Ma formation d'AMP sur Rennes et ses alentours ...

 

Pendant la première année de ma formation AMP, j’ai dû chercher un employeur pour faire la formation d’aide médico-psychologique sur deux ans. J’ai été amenée à faire cette formation au sein de l’association Rey Leroux à Rennes car j’avais commencé à faire des stages en Bepa. Cela s’est tellement bien passé que j’ai pu travailler tous les week-ends même durant la dernière année du bac professionnel.


Possédant un Bafa et un CAP Petite Enfance, j’ai pu faire ma formation dans un IME (Institu Médico Educatif) auprès d’enfants. Deux années passionnantes.


Mon insertion dans la vie professionnelle ...


Pendant la deuxième année de formation, je devais chercher une autre formation ou alors un travail, mon choix s’est porté sur le travail. Je voulais faire mes preuves en tant que professionnel et non stagiaire. J’ai envoyé 70 Cv et lettres de motivation puis j’ai eu un entretien dans une maison de retraite à Fougères pour une place en juin.


J’ai fini la formation en mai 2011, par la suite j’ai fait un mois d’essai dans la maison de retraite en attendant la réponse du diplôme. J’ai obtenu mon diplôme en juin 2011 et donc j’ai pu rentrer en tant que salariée dans la structure. Mon travail actuellement consiste à accompagner les résidents dans tous les actes de la vie quotidienne mais aussi durant des temps d’animation tous les jours.

 


Mes projets professionnels à venir ...


Depuis 2011, beaucoup de formation m’ont été proposées : soin et bien être, démence, informatique, alimentation, geste et posture, accueil de stagiaire, transmissions. J’ai aussi fait une formation pour encadrer des jeunes en stage d’aide médico-psychologique ce qui me permet actuellement de suivre deux futurs pro en formation.


Pour la suite, j’ai demandé à faire une formation d’assistante de soin en gérontologie ce qui me permettrait d’approfondir mon accompagnement avec les résidents. La formation commence au mois de mai sur 6 mois. Puis, j’ai aussi fait la demande pour faire une formation d’éducatrice spécialisée ce qui me permettrait d’être plus à l’écoute des besoins des usagers car je travaille dans une unité sécurisée avec des résidents déments.
Actualités