MFR Baulon
Expérience, Parcours, Orientation, Témoignages, Réussite, Alternance

Les Actualités

Comment devenir Aide Médico-Psychologique par les stages
Après avoir obtenu mon diplôme du bac pro Smr équivalent du bac pro sapat actuel, je me suis orientée vers la formation Aide Médico-Psychologique qui me correspondait davantage notamment par des stages et des pratiques professionnelles adaptées.

Travailler dans l'aide à la personne après un bac pro Services


Le récit d'une ancienne élève du Bac Pro SMR nouvellement appelé "Services aux Personnes et aux Territoires" est fondé sur les stages et leur importance dans le choix de l'orientation professionnelle. Il est bon de rappeler que durant sa scolarité, elle a pratiqué l'alternance stage - cours de manière positive et personnalisée.

Intervenir auprès des résidents dans le soin

Rechercher une orientation professionnelle est important pour les familles et les jeunes. Faire des stages et acquérir de l'expérience peuvent aider les futurs professionnels à trouver leur voie.

Les stages dans ton orientation ?

C. G. : Avant d'arriver à la MFR, j'ai réalisé un BEP "métiers du secrétariat" en 2 ans au lycée professionnel Coëtlogon (diplôme obtenu), j'ai ensuite décidé de me réorienter avec l'idée de vouloir travailler avec des enfants. J'ai ensuite intégré la Mfr de Baulon pour 2 ans en internat, j'ai réalisé un bac professionnel "services en milieu rural" en alternance (diplôme obtenu).
L'alternance m'a permis de vivre différents stages, tout d'abord auprès d'enfants : stage en école maternelle et stage en crèche. J'ai alors réalisé que le travail auprès d'enfants ne me correspondait pas. J'ai donc fait un stage pour découvrir le milieu du handicap : FAM APF/HANDAS de Noyal Chatillon sur Seiche qui accueille des adultes en situation de polyhandicap, dès le premier jour, révélation!

Je veux travailler dans ce secteur.
Afin de confirmer mon futur projet professionnel j'ai effectué un 2nd stage à l'IEM APF/HANDAS de Chartres de Bretagne qui accueille des enfants en situation de polyhandicap (stage examen). Cette seconde expérience a confirmé mon projet pro! Après avoir hésité entre le métier d'Aide Soignant et d'aide médico-psychologique, je me suis rendue compte que je souhaitais travailler au delà du soin, apprendre à accompagner la personne dans sa globalité.


Mes premières expériences


C. G. :Dès le lendemain de la fin des épreuves du BAC (juin 2011), j'ai commencé des remplacements au FAM APF/HANDAS (ancien lieu de stage).  Il s'est avéré que l'établissement a souhaité me garder en tant qu'auxiliaire de vie (sans diplôme) durant 1 an et demi !
J'ai ensuite demandé que mon employeur me finance la formation d'Amp en contrat de professionnalisation. Ma requête a été acceptée. En décembre 2012, je suis donc entrée en formation d'Aide médico psychologique en contrat de professionnalisation au FAM APF/HANDAS et à l'école ASKORIA (anciennement IRTS: Institut Régional des Travailleurs Sociaux), il s'agit d'une formation rémunérée qui se réalise sur 1 an et demi.


En quoi consistait ta formation ?


C. G. : La formation comprenait chaque mois, 1 semaine de cours et 3 semaines chez l'employeur. Cela me  permettait de faire directement du lien avec la théorie. Durant la formation A.M.P. j'ai également réalisé un stage d'1 mois en EHPAD, au sein d'une unité Alzheimer. Ce stage m'a permis de découvrir un nouveau public.
La formation est découpée en 6 modules qu'il faut chacun valider afin d'obtenir le diplôme (Il faut la moyenne à chaque domaine de formation). Durant celle-ci, j'ai également réalisé des projets : projet d'animation, projet personnalisé, ainsi que différents dossiers, dont certains ont également été des supports pour les oraux.
En juin 2014, j'obtiens finalement mon diplôme, je suis donc Aide Médico-Psychologique ! Mon employeur me propose des remplacements pour l'été (jusqu'en août). La direction a ensuite souhaité (de part mon jeune âge...) que j'ai une nouvelle expérience.
Après quelques mois de chômage, j'ai l'opportunité de réaliser un remplacement de 6 mois au sein d'un Ehpad sur un poste AMP comprenant du soin, de l'animation et de l'accueil. Malheureusement par manque de moyens, je ne m'y suis pas retrouvée dans ma pratique professionnelle, dans les valeurs acquises durant ma formation et mes précédentes expériences. A la fin de la première semaine, j'ai donc décidé d'interrompre mon contrat.

Mon activité actuelle


C. G. : Depuis bientôt 2 semaines, je suis en CDD (date de fin inconnue, je remplace un arrêt maladie) en ehpad sur un poste Amp. Dans le cadre de mes missions, je travaille de 7h à 14h du lundi au vendredi, je participe au changement d'équipe nuit/jour et donc aux transmissions.
Je suis tenue d'accompagner 5 personnes dans les actes de la vie quotidienne, en maintenant l'autonomie tout en fonction des capacités de chacun (lever, toilette, habillage). L'établissement me donne les moyens d'exercer mon métier correctement je peux prendre le temps d'échanger et de partager avec la personne et ainsi établir une relation de confiance, proposer une épilation, du maquillage, un modelage... Le midi, je sers les repas et j'aide les résidents qui en ont besoin à manger. J'assiste ensuite au changement d'équipe et donc aux transmissions.