MFR Baulon
Expérience, Parcours, Orientation, Témoignages, Réussite, Alternance

Les Actualités

De l'expérience, des stages auprès des enfants, une vraie réussite professionnelle
Cumuler des stages et des expériences professionnelles en recherchant son public pose parfois des difficultés. Choisir la petite enfance et les enfants comme secteur d'activité permet de s'orienter vers des métiers enrichissants.

Des expériences lors des stages facilitent une réussite professionnelle

Construire son projet professionnel à partir des stages permet de donner du sens à une formation par alternance comme le bac pro Services aux Personnes. Mélanger pratiques et théories facilite l'apprentissage des connaissances et aussi des savoir-faire. Un plus pour un cursus scolaire pro basé sur les services à la personne.

 

Les stages : la base du bac pro Services

 

Avant de m'inscrire à la Mf, j'ai fait un bac général ES "Économique et Social". Malheureusement, j'ai échoué car la formation ne me convenait plus et que le monde professionnel commençait à m'attirer. Je ne voulais pas refaire une année de terminale alors j'ai décidé de me réorienter et c'est ainsi que je suis arrivée à la MFR.

 

Lors d'une portes ouvertes au mois de mars, j'ai rencontré des formateurs qui m'ont présenté la formation Bac pro Smr (équivalent du Bac Pro Sapat actuel). L'alternance, que je ne connaissais pas, me permettait de réaliser des stages dans des écoles, des maisons de retraite et aussi de moins venir en cours. L'idéal pour moi.

Je savais que je voulais travailler au service des gens pour les aider. Par contre, je ne savais pas exactement ce que je voulais faire. Je me suis dis que le fait de réaliser de nombreux stages, qui étaient prévus au cours de la formation, m'aiderait à faire mon choix sur ce qui plaisait vraiment. J'ai donc effectué des stages dans différentes structures afin de voir diverses métiers et de voir ce qui me plaisait le plus.


Un programme de stages personnalisé


La formation bac pro services proposée à la maison familiale rurale de Baulon autorise chaque jeune à construire son programme de stages en respectant des objectifs bien définis. Les consignes sont de commencer à découvrir l'école maternelle, la maison de retraite ou la crèche puis de réaliser ou de participer à des activités avec des professionnels.


L'intérêt de définir ses stages facilite l'insertion professionnelle dans un établissement, la maîtrise de pratiques et de compétences reconnues. Durant l'année de Première, je me suis centrée sur des structures proches de chez moi comme la maison de retraite à l'hôpital local du Grand-Fougeray qui m'a permis de me confronter au monde des personnes âgées et de réaliser des toilettes chaque matin. Vaincre ses peurs et ses timidités devant le résident est difficile, je me suis sentie en panique parfois mais j'avais la chance d'être suivie par un maître de stage sympa. Nous avons ensuite dû nous centrer vers la découverte du monde de l'accueil et de l'administration. Je suis allée dans l'agence AXA à Bain de Bretagne dans laquelle j'ai amélioré le contact à l'usager ainsi que l'usage du téléphone. Enfin, à la fin de l'année, durant 2 mois et demi, l'école maternelle Ste Thérèse à Guémené Penfao m'a permis de me familiariser avec le monde de la petite enfance et de mettre en place des activités parfois encadrées et aussi en autonomie : des activités d'éveil, de motricité et de découverte. Une année bien remplie avec des stages intéressants.

Et puis, en Terminale, le stage examen s'est déroulé à l'école Jeanne d'Arc de Messac. Il était demandé durant cette période de 12 semaines de connaître la structure, de mettre en place une pratique professionnelle et de réaliser un projet auprès d'usagers. J'ai alors pu améliorer mes pratiques acquises en Première et aussi ma confiance auprès d'enfants. J'ai accompagné un enfant en situation de handicap pendant quelques activités en cours. Un stage riche et surtout bénéfique pour mon orientation.

En fin d'année, je suis retournée auprès des personnes âgées et en situations difficiles car pouvoir les rencontrer chez eux m'a paru intéressant. L'Association d'Aide à Domicile située près de Redon agit en améliorant le bien-être des usagers. Un secteur qui m'a paru riche.

Mon orientation post-bac


Travailler auprès des personnes âgées m'a beaucoup plu. Donc après le bac Services, j'ai rapidement obtenue un poste à l'ADMR de Messac où je suis restée 2 ans. Puis, j'ai du partir en région parisienne où j'ai travaillé 1an et demi dans une entreprise qui propose des services de ménage et repassage. Pendant ce laps de temps, j'ai pris conscience que les métiers qui touchent à la petite enfance me restaient en tête.
Je me suis donc inscrite au CNED pour passer mon CAP Petite Enfance. Actuellement, je suis à Lyon et je travaille dans une crèche. J'ai pour but de tenter cette année le concours pour rentrer en école d'Auxiliaire de Puériculture pour une rentrée en septembre.