MFR Baulon
Expérience, Parcours, Orientation, Témoignages, Réussite, Alternance

Les Actualités

Devenir éducatrice spécialisée avec un bac pro Services aux Personnes
Lors de ma formation Bac Pro Services, j'ai longtemps hésité dans mon choix professionnel. Les stages réalisés dans les écoles et dans les centres spécialisés m'ont confortée dans mon orientation personnelle.

Choisir éducatrice spécialisée après un bac services

 

Obtenir un bac pro Services à la personne en alternance en mélangeant des cours et surtout des stages auprès d'établissements spécialisés est la première étape de ce projet d'orientation.


Le métier d'éducation spécialisée à découvrir


Le métier d'éducatrice spécialisée s'est présenté durant un forum des métiers à la Mfr de Baulon. J'ai ainsi découvert ma future voie professionnelle.


Après avoir fait mon BEP "carrières sanitaires et sociales" réalisé au lycée Jeanne d'Arc à Rennes, j'ai décidé de m'orienter vers une voie professionnelle dans laquelle les stages étaient l'élément central et où la pratique professionnelle me permettrait d'améliorer mon savoir-faire. J'ai donc décidé de poursuivre vers un bac professionnel Services aux Personnes en alternance et en internat.

Pourquoi être interne ?


C'est vrai qu'à ce moment-là, je ne savais pas vraiment l'orientation que j'allais choisir si ce n'est la filière du social ou du sanitaire. C'était très flou dans mon esprit. Je savais seulement que le social était tourné vers les personnes (enfants, personnes âgées et personnes en difficulté ...) et que le sanitaire touchait les soins de la personne. J'espérais que j'allais pouvoir choisir le secteur qui me conviendrait.

En effet, l'option d'effectuer 15 jours de cours et 15 jours de stages me plaisait. Je mettais en pratique les cours et en plus je réalisais des activités auprès d'un public choisi. Donc, oui, pouvoir enrichir mon expérience en stages et découvrir de multiples structures sur le terrain étaient mes principaux objectifs.

Néanmoins, j'étais consciente du travail personnel qu'il fallait fournir pendant les sessions de stage. De plus, l'internat me permettait d'être plus régulière et rigoureuse dans mon travail personnel, de pouvoir réviser à plusieurs mes CCF et mes contrôles ainsi améliorer mes notes et mettre davantage de chance de mon côté pour obtenir mon bac.


Les stages m'ont réellement aidé


Lors de mon année de terminale, mon stage examen s'est fait en classe ULIS (Unité Localisée pour l'Inclusion Sociale) sur Rennes. Mon projet professionnel s'est alors concrétisé.

J'avais donc chois ma voie. Je voulais être dans le social, devenir monitrice éducatrice ou éducatrice spécialisée. C'est pour cela que pendant ma terminale, j'ai tenté les deux concours. J'ai obtenu mon écrit de monitrice éducatrice. Et par la suite, je n'ai pas eu la validation des acquis et je n'ai pas eu l'écrit d'éducatrice spécialisée. 

Ainsi j'ai pris la décision de faire une préparation aux concours d'éducatrice spécialisée à l'IRSS de Chantepie, afin de pouvoir obtenir le niveau pour passer les concours d'entrée en formation.
Cependant, la rencontre que nous avons vécue lors du forum des métiers avec différents professionnels en terminale m'a beaucoup aidée à prendre ma décision. L'éducateur spécialisé a su me donner confiance en moi pour les concours et m'a expliqué que c'était tout à fait possible malgré mon jeune âge.

           

Il faut savoir qu'une prépa au concours du travail social est très utile (surtout pour assistante de service social, éducateur spécialisé et éducatrice de jeunes enfants) et très intéressante. Ils nous transmettent les stratégies a avoir au niveau des écoles, on étudie la méthodologie des devoirs surveillés, la culture générale et différentes questions qui pourraient être posées lors de l'oral.